Adieu l'enfance EP

by La Féline

supported by
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Download the three tracks and a beautiful booklet, including the lyrics.
    /Téléchargez les trois titres, et le beau livret, comprenant les paroles, en bonus.

     €2 EUR  or more

     

1.
2.
3.

about

"La Féline sort de la nuit, et dit adieu à l’enfance. Avant la sortie de son album attendu (Kwaidan Records, rentrée 2014), deux titres annoncent une œuvre deep, sans équivalent dans la pop francophone actuelle : électronique minimale, zébrures de guitares twang, comptine new wave à la Young Marble Giants ou Chrisma, voix d’Hermine et de Nico, écriture littéraire qui rappelle Christophe ou Manset…

« Adieu l’enfance » en face A : autour du martèlement de la TR808 et des synthétiseurs, la mélodie s’enroule comme du lierre. Bientôt le chant devient byzantin, se noie dans une transe électronique qui vous laisse hébété. Un rocher… La nuit qui tombe... L’enfant qu’on était, perdu ou retrouvé… La Féline vous prend par la main, elle chante ses propres blessures pour panser vos plaies les plus intimes.

« Dans le doute » en face B : « Quand tu bascules… dans le doute… » C’est un blues beau et blême, un blues de carême au motif oriental, qui s’insinue dans l’esprit comme le doute lui-même : « Je t'aime et je te déteste… »

La version solo d'Adieu l'enfance, c'est un peu l'un dans l'autre, la transe éléctronique devenue minimale, la voix et la présence d'Agnès encore plus près de vous.

Regardez-là, dans la vidéo onirique du single ou dans une session acoustique filmée qui accompagne les deux titres. Écoutez-la bien. Écoutez sa musique au tremblement sympathique. Rares sont les oeuvres intelligentes et sincères. En voici une. Fini le triomphe du faux, des demi-habiles et des complets imbéciles. Esprit fort, coeur pur et voix claire, c’est la Féline."

Tristan Garcia

______________

CLIP : "Adieu l'enfance" : vimeo.com/88684240


______________

lafelinemusic.com
www.facebook.com/pages/lafelinemusic.com
twitter.com/lafelinetheband

credits

released May 26, 2014

Écrit et composé par Agnès Gayraud, arrangé avec Xavier Thiry. Réalisation : Xavier Thiry. Mixage : Stéphane Alf Briat, studio Bleeps. Sauf "Adieu l'enfance solo rework", enregistré et mixé par Marc Collin, Studio Kwaïdan. Mastering : Chab, studio Translab.

Voix, Guitare : Agnès Gayraud. Synthé JX3P, TR 808, Korg Ms10 : Xavier Thiry Basse: Sébastien Dousson.
Photo cover /background : Alexandre Guirkinger alexandreguirkinger.tumblr.com/‎
Graphisme : Pixlcrp www.pxlcrp.info
lafelinemusic.com
Clip : L'INOUÏ - linoui.org
© Kwaïdan Records, 2014

tags

license

all rights reserved

about

La Féline Paris, France

"Depuis bientôt sept ans et plusieurs vies, La Féline construit une œuvre riche et profonde, sans équivalent dans la pop francophone actuelle : électronique minimale, zébrures de guitares, comptines atemporelles et écriture littéraire. Le tout porté par une voix: cette voix, si puissante dans sa douceur et qui fait frissonner le coeur."

TG
... more

shows

contact / help

Contact La Féline

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Adieu l'enfance
Adieu l'enfance

Cachée dans la forêt
T'avais six ans je crois
Debout sur ton rocher
J'ai de la peine pour toi
Vas, tu devrais rentrer
Il commence à faire noir
La nuit est tombée
Je te dis au revoir

Maintenant, j'en suis certaine
Tu ne reviendras
Pas j'en suis certaine
Gamine aux abois
J'ai retrouvé tes carnets
Les cassettes que tu gardais
Je sais même plus qui t'étais
Ta couleur préférée
J'suis perdue dans la forêt
De tes grandes espérances
Je te vois t'éloigner
Adieu l'enfance
Adieu l'enfance
Maintenant j'en suis certaine
Tu ne reviendras pas
J'en suis certaine
Gamine aux abois

J'pleurerai pas pour ça
J'pleurerai pas pour toi
Track Name: Dans le doute
Dans le doute

Aux premiers jours de janvier
La tristesse est dans l'air
Dans les rues enneigées
Je repense à ma mère
Les larmes sur mes joues
Ont creusé des rivières
Bientôt le bateau coule
Corps et biens je me perds
Dans le doute
A compter les chances qu'il me reste
Dans le doute
Je t'aime et je te déteste
Et ma vie file en pensée
Ce mauvais coton gris
Mars avril mai juillet
Du lundi au lundi
Mais dans la lumière d'août
Je n'y vois pas plus clair
Rattrapée par le doute
Je bascule en arrière
Dans le doute
A compter les chances qu'il me reste
Dans le doute
Je t'aime et je te déteste
Un matin tout va changer
Comme il pleut en plein désert
Dans les rues animées
Ta candeur me sidère
C'est à devenir fou
Et toi-même tu t'y perds
Quand tu bascules
Dans le doute
A compter les chances qu'il te reste
Dans le doute
Tu m'aimes et tu me détestes